ARTUPOX INTERNATIONAL

Elle crée Artupox, en 2005, une société de nettoyage écologique, à base de produits écolabellisés d’origine scandinave, quand presque personne ne parlait encore de développement durable ou de responsabilité sociale de l’entreprise. Elle installe un modèle disruptif et prend le contrepied de tous les standards du secteur : faire le nettoyage de jour, proposer le CDI comme seul contrat de travail, affecter l’employé à un site de façon pérenne. Traditionnellement, les hommes et les femmes de ménage interviennent tard le soir ou très tôt le matin quand les salariés sont en majorité absents. “Chez Artupox, le nettoyage intervient en présence des clients, on ne le cache pas, on va même le mettre en scène avec un uniforme seyant et un badge avec le prénom. Chrystèle veut rendre visible les invisibles et permettre à ces travailleurs d’avoir une vie de famille plus digne. “Ils travaillent la nuit, tous seuls, dans les bureaux qui sont déserts. Ils ne peuvent pas voir grandir leurs enfants, les emmener à l’école, avoir une vie de famille normale. Mais ce qui compte encore plus à ses yeux, c’est que le travail de jour réintroduit de la relation humaine entre l’entreprise de propreté et ses clients. “Artupox est une entreprise libérée, nous déclare-t-elle fièrement.
Sourcé par
le 28 Aug 2020
logo du porteur de projet