Au CCAS d’Angers, élus, agents, partenaires et usagers cultivent « l’engagement solidaire »

Afin de renouveler les politiques publiques en valorisant mieux les compétences et les idées de leurs usagers, les élus de la Ville d’Angers (150 000 habitants) décident en 2014 d’introduire le « principe de réciprocité » dans la mise en œuvre des politiques sociales. Appliqué aux politiques sociales, ce principe est dans un premier temps confronté à de nombreuses craintes et interrogations chez les professionnels. A l’issue d’un travail de co-construction de plus d’un an ayant associé les élus, les agents du CCAS, les partenaires institutionnels et associatifs, les usagers et les habitants, ce principe s’affine sans perdre son ambition initiale et devient une démarche de promotion de « l’engagement solidaire » ouverte sur la ville venant réinterroger en profondeur la relation entre professionnels et usagers.
Sourcé par
le 01 Dec 2020
logo du porteur de projet