Centre d'art de Mana

-Centre d’art et de recherche Amélioration de l’accueil et de la visibilité du site. Installation d’un carbet pour le public de passage, d’un espace détente de boissons sans alcool et d’un comptoir d’accueil valorisant l’espace et les produits en vente. A l’extérieur, un travail sur la signalétique sera réalisé dans une double optique ; celui de pouvoir diriger les publics, et celui d’inscrire la structure dans une démarche d’identité visuelle faisant écho avec la qualité de ses productions et pouvant attirer les différents publics cibles. Lisibilité des actions régulières et événementielles au niveau local et international, par la mise en place d’outils de communication à destination des opérateurs touristiques et des différents publics. Plusieurs étapes sont inhérentes à cette mise en place ; un outil de communication renouvelé et adapté au public cible (familles de l’ouest, guyanais, touristes d’affaire) dans des canaux de diffusion ciblés (presse quotidienne, magazine de bord des compagnies aériennes, sites internet des offices de tourisme, panneaux d’affichages, actualisation du site internet, création et diffusion de la newsletter). La diffusion des supports de communication « matériels » (affiches et flyers) auprès de l’ensemble des opérateurs touristiques et des sites recevant des touristes et excursionnistes (restaurants, hôtels, et sites culturels voisins, opérateurs du territoire) est une autre phase programmée du projet. Animations régulières liées au patrimoine culturel ou aux événements nationaux. Principalement à destination des résidents et des touristes, le but est de donner l’occasion au public de revenir sur le site et de participer à l’animation du territoire. La mise en place de formations à destination des socioprofessionnels du tourisme est garante de la découverte et de l’approfondissement des connaissances sur les cultures locales du Bassin du Maroni et de la visite du site par les opérateurs touristiques. A raison d’une formation par an, celle-ci fera également intervenir un représentant de la sphère publique du tourisme. La nouvelle exposition annuelle, véritable événement dans le milieu culturel et scientifique, actuellement en préparation, sera l’occasion d’événements « hors les murs », au Suriname, en Guyane, drainant de nouveaux publics (touristes et scolaires) et animant le territoire. Son vernissage, conçu comme un véritable événement, a pour but de donner de la visibilité au projet, et d’associer les acteurs du tourisme dans la transmission de l’information. Développer les ressources propres de la structure est également une nouvelle orientation. Les produits envisagés participent également à la valorisation du territoire ; catalogue d’exposition, cartes postales, affiches, agenda d’art … -Circuit touristique : la Route de l’art Reconnu et identifié par les amateurs d’art, l’ouvrage et les circuits proposés, sont encore insuffisamment connus dans la sphère du tourisme et des résidents. Afin de mettre les artisans à l’honneur, et d’accompagner les familles et opérateurs touristiques dans leurs découvertes, des journées « ateliers portes-ouvertes » sont programmées quatre fois par an, à Charvein, Javouhey, sur la RN1 et à la Cité Anne-Marie Javouhey. La mise en place du site internet « La Route de l’art », répond au besoin de faire rayonner le projet, de lui donner de la visibilité ainsi qu’aux artisans qui interviennent ou de pouvoir renseigner sur l’offre touristique locale ; bonnes tables, hébergements, tourisme de plein-air … Réorientation de la communication pour les résidents et touristes, à travers le référencement sur internet ou la diffusion de supports de communication. Le lancement du site laroutedelart.fr se fera avec l’ensemble des intervenants du projet, et devrait aboutir à la création d’associations d’artistes et d’artisans, conditions nécessaires à l’appropriation et au développement du projet.
Sourcé par
le 03 Mar 2020
logo du porteur de projet