Soutien psycho-éducatif auprès des jeunes vulnérables

Notre solution vise à apporter un soutien psycho-éducatif auprès des jeunes de 16 à 25 ans en situation d’isolement et de vulnérabilité dans le contexte de confinement et en complémentarité d’un dispositif d’éducation par les pairs mis en oeuvre actuellement en partenariat avec l’association Unis Cité (le projet « Ambassadeurs santé mentale » avec 8 jeunes volontaires en service civique). Il consiste à apporter un soutien psycho-éducatif par : - Des temps de suivi individuel par téléconsultation avec un psychologue pouvant être mobilisés par un jeune en difficulté, disponibles du lundi au vendredi de 10h à 17h00 et à partir d’un repérage des jeunes qui sont en situation de mal-être et de souffrance psychique via les partenaires de l’Institut régional Jean Bergeret. Nous avons estimé pertinent de proposer 10 consultations d’une heure par semaine. - Un relais des ressources locales disponibles de soutien psycho-éducatif via les outils de réseau social actuellement déployés dans le cadre du projet « Ambassadeurs santé mentale » (compte Instagram intitulé "confinetoicestsympa" et plateforme Discord). Ces ressources seront identifiées par l’Institut régional Jean Bergeret sur la base d’une veille mise en oeuvre quotidiennement et relayés par les jeunes ambassadeurs santé mentale. - Des ateliers collectifs de prévention par un professionnel spécialisé, réalisés de façon hebdomadaire sur la plateforme de visioconférence Discord , portant sur différents thèmes de prévention afin de permettre aux jeunes de mieux faire face aux risques psychosociaux liés à cette période. Seront ainsi mis en oeuvre des ateliers autour des conduites à risque, de la gestion du stress, ou encore des compétences psychosociales. Nous avons estimé pertinent de proposer 4 heures d’atelier collectif par semaine. - Des temps de supervision à distance par un psychologue pour les jeunes volontaires en service civique. Nous avons estimé pertinent de proposer 2 heures de supervision par semaine. Ces actions seront promues via les canaux de communication des partenaires de l’Institut régional Jean Bergeret afin que les jeunes les plus vulnérables en soient les destinataires (Structures médicosociales liées à la protection de l’enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse et du champ de l’insertion; Fédération des acteurs de la solidarité ; Structures d'accueil des jeunes (CRIJ, Centre régional d'Information Jeunesse Auvergne-Rhône- Alpes/Espace Santé Jeunes ; Maison des Adolescents; ; Foyer d’accueil et d’hébergement des jeunes URHAJ, Union Régionale Habitat Jeunes ; MJC, Centres Sociaux). Ces actions impliquent les moyens suivants : - Matériel informatique et bureautique - Ressources humaines : intervenants spécialisés, psychologues (à raison d’environ 3 jours par semaine) et coordination de projet (à raison d’1 jour par semaine). Cette solution est développée en parfaite cohérence avec les missions et la raison d’être de l’Institut régional Jean Bergeret et l’ambition de développement de la prévention à destination des plus fragiles portée par la Fondation ARHM. Cette initiative soutenue par la FEHAP dans le cadre de son appel à initiatives « Covid19 et Confinement : N’oublions pas les plus vulnérables » a concrètement démarré au début du mois d'avril 2020.
Sourcé par
le 18 May 2020
logo du porteur de projet