Territoire résilients : recherche-action sur le biomimétisme territorial

La crise sanitaire liée au coronavirus renforce la conviction qu'il y a urgence à réinventer nos postures et pratiques professionnelles, à réinterroger notre vision du monde, dont l'instabilité permanente, la fragilité et les limites sont révélées à la lumière crue de la situation actuelle et percutent les enjeux de résilience individuelle et collective. Le Dre'lab de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, en lien avec le Territory lab et le Cerema, pilote une démarche intitulée "Territoire résilients : recherche-action sur le biomimétisme territorial". Identifier ce à quoi nous tenons, ce dont nous dépendons et ce que nous sommes prêts à abandonner est essentiel pour dessiner des futurs souhaitables. Quels fonctionnements de sociétés veut-on voir advenir ? Sur quelles valeurs s'appuieraient-elles ? Face aux crises, il ne s'agit pas uniquement de survivre, mais de vivre bien. La recherche-action sur le biomimétisme territorial interroge les contours et la signification d'une société résiliente dont le mode de fonctionnement serait régénératif, pour dépasser le système productiviste actuel qui cherche à s'extraire des contraintes planétaires (ressources limitées et biocapacité) et qui est particulièrement vulnérables aux crises systémiques. En termes de méthode et de postures, l'intelligence collective et l'innovation collaborative constituent le fil rouge de la manière de concevoir cette démarche, qui se veut apprenante, vivante et évolutive. Cette démarche s'inscrit dans le processus "u.lab 2x 2020", issu de la théorie U d'Otto Scharmer et proposé par le Presencing Institute du MIT (Massachussets Insitute of Technology).
Sourcé par
le 18 May 2020
logo du porteur de projet