ATD Quart Monde Brest : LIRECRIRE, un atelier d'écriture numérique

Cette initiative fait partie des 35 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l'Appel à Projets "Usages du numérique" 2018.

Présentation

Le Mouvement ATD Quart Monde – Agir Tous pour la Dignité - est une ONG qui combat pour la dignité de toutes et tous et défend les droits des personnes vivant en grande précarité.
Nous agissons essentiellement pour l'émancipation, par l'éducation et la culture. Avec une implication conjointe et croisée de personnes vivant des situations d'exclusion et des personnes ne vivant pas (ou plus) en situation de pauvreté.

Le groupe de Brest (une cinquantaine de personnes en situation de précarité et/ou d'exclusion et une quinzaine d' "Alliés" qui les accompagnent dans leur combat contre la « misère ») a une expérience dans les bibliothèques de rue, les ateliers d'arts plastiques, de chant ou d'écriture. A l'écoute des besoins exprimés par les familles, nous avons créé fin 2016 un « atelier d'écriture numérique ».
Cet atelier est animé par des personnes complémentaires, une retraitée de l'enseignement qui animait un « dispositif relais » avec des collégiens en décrochage nourrissant un site internet et formant des personnes âgées et un journaliste retraité qui avait animé des ateliers d'écriture-expression avec des personnes en situation d'exclusion, des « sans voix ».

Après quelques séances (environ deux par mois) ou se mêlaient écriture-expression sur papier et initiation à la culture numérique par la pratique , avec la création du site www.atd-lirecrire.infini.fr, l'atelier s'est dédoublé : une semaine il est centré sur l'écriture-expression et la suivante sur le numérique. Dans ce cadre, grâce au soutien de la mairie de Brest, un PAPI (Point d'accès public à Internet) a été créé dans le local-atelier d'ATD et un ancien « volontaire » d'ATD est venu renforcer l'équipe.
Ainsi les personnes écrivent pour être lues, sur la Toile. Ce qui donne du sens aux apprentissages croisés de l'écriture lisible, sans erreurs et de la pratique d'Internet, en responsabilité.
Elles ont pu témoigner de leurs difficultés mais aussi de leurs richesses. Certaines ont rédigé des « tutos » pour par exemple actualiser leur situation à Pôle emploi ou pour tricoter une pochette pour une tablette...

Grâce à l'atelier, des compétences en français et dans les divers registres de l'expression écrite et orale ont été acquises et la culture numérique a commencé à être apprivoisée. Cela en mutualisant savoirs et expériences. Les participants ont gagné en estime de soi et dans la capacité à innover et à agir. La capacité à donner et à partager favorise la reconnaissance sociale.
Quelques mots dits en juin à l'occasion d'un bilan :
« On peut s'exprimer, on peut écrire... après on passe un bon week-end »
« On corrige l'orthographe, après on fait plus attention. »
« On réfléchit plus si on écrit. Cela fait du bien d'être lu ! Et ça adoucit le quotidien. »

Projet 2018-2019

L'atelier « lirecrire numérique », a bénéficié de matériel informatique (routeur, ordinateur et imprimante) fourni par le Service Internet et Expression multimedia de la Mairie de Brest. Puis il avait répondu à l'appel à projet 2017-2018 et avait obtenu un soutien financier de 600 € notamment pour permettre la diffusion et le partage de l'expérience vécue. Une partie seulement de cette somme a aujourd'hui été dépensée, lors du 8éme Forum des usages coopératifs de juillet 2018 où plusieurs participants à l'atelier ont pu s'exprimer et profiter des échanges.

Cette année nous souhaitons poursuivre notre découverte de la culture numérique et de son potentiel d'expression pour les personnes vivant des situations de grande précarité.
Pour cela, nous espérons pouvoir bénéficier de deux nouveaux outils : des tablettes et un enregistreur numérique.

Notre demande : deux nouveaux outils

Des tablettes.

Avec trois tablettes nous pourrions :

  • Apprivoiser le fonctionnement des tablettes et expérimenter (sans clavier) une autre façon de pratiquer le numérique.
  • Sortir avec les tablettes : s'exprimer, écrire faire des photos, filmer dans un autre environnement pour enrichir les ateliers « lirecrire ».
  • Faire des présentations de nos ateliers et communiquer sur ATD ailleurs de manière plus pratique, plus nomade.

Un enregistreur numérique.

Après une appropriation en atelier, l'enregistreur permettra une utilisation transversale au service de l'expression des personnes du groupe de Brest d'ATD Quart Monde. Elles pourront être interviewées lors des « Universités populaires » sur des thèmes impliquants pour les personnes vivant la grande précarité.
Un militant actuellement en formation sur « le croisement des savoirs » projette déjà une utilisation de cet enregistreur.

Le site « lirecrire » pourra s'enrichir des interviews réalisées par/avec les personnes les plus fragiles.
Une formation à la technique de l'interview radio et au montage pourrait être dispensée avec un apport extérieur.

http://www.atd-lirecrire.infini.fr/

Sourcé par
le 26 May 2020
logo du porteur de projet